transpiration aisselles

Transpiration aisselles - Odeurs transpiration excessive

Recommandé

Introduction

transpiration aisselles

Bienvenue sur mon site.

Transpirer est une fonction naturelle et indispensable à l'organisme.

Mais parfois, un dérèglement se produit et le trouble d'une transpiration excessive apparaît. Trouble difficile à vivre non seulement dans sa manifestation immédiate de flots de sueur coulant sans cesse, il y a souvent des odeurs désagréables qui s'y associent, ainsi qu'une dégradation indirecte des rapports sociaux.

Ayant moi-même souffert de ce problème, j'ai enfin pu après plusieurs expérimentations de divers traitements et "recettes", trouver ce qui a pu me libérer de cette transpiration excessive.

Eric Ternat.

transpiration aisselles

Liste des articles

Pages secondaires

Transpiration des aisselles – Mon histoire

La transpiration excessive ou hyperhydrose touche pas mal de personnes.

Ce problème peut devenir très handicapant pour les victimes de ce phénomène, que ce soit à un niveau social, professionnel, amoureux, personnel ; et ceci en particulier lorsque cela touche les aisselles (vastes auréoles sous les bras, inconfort et odeurs désagréables associées).

Beaucoup désespèrent de ne pouvoir enrayer cette transpiration excessive.
Pourtant, il est possible (et j’en suis un exemple vivant) de se débarrasser de ce véritable fléau – il n’y a pas d’autre mot -, mais encore faut-il suivre les bons conseils et méthodes comme c’est le cas ici :

odeurs transpiration

Si vous voulez enrayer votre problème de transpiration des aisselles une fois pour toutes, alors je vous suggère fortement de continuer à lire… Ceci est mon histoire pour faire face à l’hyperhydrose qui empoisonnait littéralement ma vie, avec ses hauts et ses bas.
Mes problèmes avec la transpiration des aisselles a commencé quand j’étais adolescent, mais s’est vraiment accentué vers mes 20 ans.

A cette époque, je travaillais pour une petite entreprise industrielle et j’avais un emploi qui exigeait de moi de « courir » un peu partout dans l’usine. Je me souviens d’un après-midi où je fis mon apparition dans le bureau pour discuter avec cette fille mignonne au service clientèle. Habituellement nous avions de bons rapports, mais pas aujourd’hui, quelque chose semblait clocher…

Même pas une heure après, un collègue de travail m’a fait remarquer que les anneaux énormes que formait ma sueur sous mes aisselles. J’étais totalement humilié.

Après cet incident je suis devenu très conscient de ce problème, comme une obsession. J’ai arrêté de porter une chemise de couleur claire, j’ai commencé à garder des vêtements de rechange dans ma voiture, et j’ai cessé de sortir autant qu’avant.

Aujourd’hui, je n’en reviens toujours pas combien ce problème apparemment bénin m’avait affecté en profondeur au niveau de l’estime en soi et de la confiance de soi. Dans les rares cas où je sortais avec des amis ou pour une soirée, j’ai été particulièrement maladroit et dans une situation inconfortable.

C’est alors que j’ai décidé de résoudre ce problème de n’importe quelle manière. J’ai essayé tout ce que j’ai pu : puissants antiperspirants, douche 2 à 3 fois par jour, et même garder sous mes aisselles un glaçon hermétique (pour glacière) avant de quitter la maison. Rien ne semblait fonctionner.
À ce stade, il semblait que la seule option fut le Botox à injecter dans mes aisselles – qui avait reçu la garantie de mon médecin, mais qui avait le grand inconvénient d’être une solution très onéreuse.

À ce stade, j’en étais venu à accepter les injections de Botox, mais je voulais épuiser toutes les autres options possibles avant cependant. Un ami m’a alors parlé de solutions naturelles efficaces et rapides contre les problèmes de transpiration des aisselles et des odeurs de transpiration.
Pourquoi pas, ai-je dit ?
Et bien m’en a pris.
Dans la semaine qui a suivi, mon problème de transpiration des aisselles avait disparu.

Plus jamais, cette obsession constante « paranoïaque » que les gens puissent voir mes taches de sueur embarrassantes et sentir mes odeurs de transpiration désagréables ne me gâcherait inlassablement la vie. J’ai même pris un peu d’argent que j’avais économisé pour les injections de botox et j’ai acheté une nouvelle garde-robe – plus seulement de chemises uniquement noires pour moi !
Donc, si vous aussi êtes fatigué(e) de subir les conséquences du problème de transpiration excessive des aisselles excessive et des odeurs de transpiration associées, résolvez votre problème de transpiration dès aujourd’hui avec des méthodes naturelles ici :comment STOPPER la transpiration excessive !