transpiration aisselles

Transpiration aisselles - Odeurs transpiration excessive

Recommandé

Introduction

transpiration aisselles

Bienvenue sur mon site.

Transpirer est une fonction naturelle et indispensable à l'organisme.

Mais parfois, un dérèglement se produit et le trouble d'une transpiration excessive apparaît. Trouble difficile à vivre non seulement dans sa manifestation immédiate de flots de sueur coulant sans cesse, il y a souvent des odeurs désagréables qui s'y associent, ainsi qu'une dégradation indirecte des rapports sociaux.

Ayant moi-même souffert de ce problème, j'ai enfin pu après plusieurs expérimentations de divers traitements et "recettes", trouver ce qui a pu me libérer de cette transpiration excessive.

Eric Ternat.

transpiration aisselles

Liste des articles

Pages secondaires

Transpiration aisselles : problèmes causés par une transpiration excessive des aisselles

Tout le monde expérimente une transpiration des aisselles, ce qui est un phénomène naturel et normal. Mais la différence entre une transpiration normale et une transpiration excessive des aisselles est énorme. Un problème associé est l’odeur de transpiration désagréable et forte.

Quelqu’un qui souffre de ce problème verra sa transpiration dégouliner littéralement de ses aisselles. L’écoulement sera continu, donnant l’impression fort désagréable de ne jamais pouvoir s’arrêter, quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve.

Peu importe que la personne pratique une activité physique intense ou pas, elle ne pourra stopper ce flot continuel de transpiration des aisselles (et autres parties du corps). Un accroissement inconsidéré et injustifié de la transpiration des aisselles peut amener à des situations fort embarrassantes, voire invivables, aux points de vue physique, psychologique et social en particulier.
C’est la raison pour laquelle il ne faut pas attendre et se débarrasser définitivement de ce problème naturellement avec :

odeurs transpiration

Les personnes qui souffrent de transpiration excessive des aisselles, ou même de toute autre zone du corps, deviennent à l’excès conscientes et sensibles de leur état. Elles vivent toute leur vie avec la peur anticipative de redouter que leur débit excessif de transpiration puisse encore devenir pire.
Les relations sociales, les interactions avec les autres personnes deviennent alors très problématiques. Nos sociétés modernes font beaucoup de cas de la propreté personnelle. Quelqu’un qui émet des odeurs de transpiration fortes, désagréables, sera fui, isolé et dénigré. Malheureusement, les autres personnes vont bien souvent négliger de se demander si ceci est dû à des troubles ou à la malpropreté personnelle. De plus, les personnes qui souffrent de ce problème évitent aussi les réunions et les endroits où se trouvent beaucoup de personnes, par honte.

Au lieu d’en parler avec leurs amis et leur famille, ces personnes ont alors tendance à s’isoler, d’être de mauvaise humeur et même d’exprimer des tendances dépressives.

Le stress psychologique que la personne affronte est important. Il peut renforcer le phénomène de transpiration excessive. La personne craint des accès aigus de transpiration inattendus, et la peur et la stress contribuent également beaucoup à déclencher de telles crises.

Le problème des odeurs corporelles causées par une transpiration excessive des aisselles est très ennuyeux. Ca peut être temporairement masqué par les déodorants mais ça ne reste qu’un palliatif.
De plus, la personne peut aussi de concert, avoir à souffrir d’autres problèmes de transpiration que celui des aisselles, par exemple du visage, des mains entre autres, très gênante aussi. Les aisselles sont des endroits relativement peu aérés, comme un espace relativement clos, et une transpiration excessive amène fréquemment à une irritation de la peau et à des irruptions cutanées.

Et ce désordre de transpiration des aisselles et d’odeurs de transpiration n’entraîne pas seulement des problèmes sociaux, mais aussi à des problèmes de santé.