transpiration aisselles

Transpiration aisselles - Odeurs transpiration excessive

Recommandé

Introduction

transpiration aisselles

Bienvenue sur mon site.

Transpirer est une fonction naturelle et indispensable à l'organisme.

Mais parfois, un dérèglement se produit et le trouble d'une transpiration excessive apparaît. Trouble difficile à vivre non seulement dans sa manifestation immédiate de flots de sueur coulant sans cesse, il y a souvent des odeurs désagréables qui s'y associent, ainsi qu'une dégradation indirecte des rapports sociaux.

Ayant moi-même souffert de ce problème, j'ai enfin pu après plusieurs expérimentations de divers traitements et "recettes", trouver ce qui a pu me libérer de cette transpiration excessive.

Eric Ternat.

transpiration aisselles

Liste des articles

Pages secondaires

Transpiration aisselles : aliments à éviter pour la transpiration excessive des aisselles

Les aliments peuvent affecter à la fois la quantité de transpiration émise et l’intensité des odeurs associées.

Toute épice par exemple, tout aliment que vous absorbez avec un goût, une saveur prononcés, engendrera par votre corps l’émission d’une odeur similaire. Quand on mange du curry, par exemple, la transpiration des aisselles sera alors notablement plus odorante.

Cependant, les aliments et les odeurs associées auront des effets variables selon les personnes. Mais il n’en demeure pas moins que des aliments engendrent une odeur de transpiration plus prononcée que d’autres. Vous devez rester éloigné(e) de tout aliment qui ne vous convient pas à ce niveau. Et vous savez mieux que quiconque les reconnaître.

En ce qui concerne la quantité de transpiration émise, lorsque le système digestif doit fournir de plus grands efforts, cela devient similaire à du stress. Et ce stress augmente votre production de transpiration, entre autres choses. Pour éviter cela, choisissez des aliments qui conviennent à votre système digestif.

Manger certains aliments et en éviter d’autres contribuent de façon très sensible à réduire votre volume de transpiration.
Nous avons besoin de sucres sans notre alimentation. Mais il existe différents types de sucres. Certains contribuent directement à des problèmes de transpiration en excès.

L’un des principaux coupables est appelé « sirop de maïs à haute teneur en fructose ». Ceci est à éviter à tout prix. cela encombre non seulement votre système digestif, mais aussi favorise la prise de poids et la transpiration excessive des aisselles. Cette substance, présente par exemple en grande quantité dans les sodas mais aussi dans bien d’autres aliments, inhibe aussi la capacité d’absorption du magnésium par le corps, qui est un minéral important pour notamment stopper la transpiration excessive des aisselles.
Lisez donc attentivement la composition de vos aliments industriels et regardez si ce produit est présent ou pas.

En règle générale, lorsque vous lisez la composition, si vous avez besoin d’un dictionnaire ou si ça vous prend plus de trente secondes pour la lire, un conseil, n’achetez pas ce produit…

Ces additifs chimiques ne sont pas appréciés par votre corps. Ils sont redoutables pour contribuer à entretenir une transpiration excessive, entre autres problèmes et dérèglements.

Les fast foods… Je sais, ils sont pratiques, peu chers, c’est bon. Personne n’a dit que vous deviez totalement vous en priver, mais sachez tout de même qu’ils favorisent la transpiration excessive des aisselles (et la transpiration excessive en général). En particulier, la quantité importante de graisses saturées que l’on y trouve.

Attention, encore aux boissons chaudes. Tout ce qui est chaud implique logiquement une augmentation de la transpiration. Et le café contient de la caféine qui stimule votre système sympathique, et donc favorise la transpiration excessive des aisselles (et autres) et la production associée d’odeurs de transpiration.

Pour une méthode complète qui a montré sa valeur quant à ses résultats, consultez dès à présent : comment se débarrasser définitivement et simplement de la transpiration excessive.