transpiration aisselles

Transpiration aisselles - Odeurs transpiration excessive

Recommandé

Introduction

transpiration aisselles

Bienvenue sur mon site.

Transpirer est une fonction naturelle et indispensable à l'organisme.

Mais parfois, un dérèglement se produit et le trouble d'une transpiration excessive apparaît. Trouble difficile à vivre non seulement dans sa manifestation immédiate de flots de sueur coulant sans cesse, il y a souvent des odeurs désagréables qui s'y associent, ainsi qu'une dégradation indirecte des rapports sociaux.

Ayant moi-même souffert de ce problème, j'ai enfin pu après plusieurs expérimentations de divers traitements et "recettes", trouver ce qui a pu me libérer de cette transpiration excessive.

Eric Ternat.

transpiration aisselles

Liste des articles

Pages secondaires

Mythes et réalités sur la transpiration excessive et facteurs de risque

La transpiration excessive se produit couramment lorsque nous nous engageons dans une activité physique intense ou sommes exposés à des conditions de chaleur extrême.

Pour un grand nombre de personnes cependant, la transpiration peut frapper sans avertissement, suintant par tous les pores, et souvent survenant aux moments les plus inopportuns. Beaucoup de gens souffrent d’un problème de transpiration excessive et ignorent qu’il s’agit d’un trouble qui peut être traité naturellement et efficacement avec ceci :

traitement transpiration

Voici ce que vous devez savoir sur la transpiration excessive.

Mythes et réalités pour bien comprendre comment lutter contre la transpiration en excès

Mythe : Seules les personnes en surpoids souffrent de transpiration excessive

Réalité : Ce problème peut affecter tout type de corps indépendamment du poids. Toutefois, les personnes qui sont en surpoids ont tendance à transpirer plus. Ceci est dû au fait que les glandes sudoripares doivent travailler beaucoup plus pour maintenir la bonne température interne du corps et pour éliminer les toxines.

Mythe : Mettre la poudre pour bébé sous les aisselles arrêtera la sueur

Réalité : la poudre de bébé n’est pas très efficace pour lutter contre la transpiration excessive et la réduire dans la réduction de la sueur et est plus embêtant qu’autre chose. L’application de la poudre peut être très salissant pour ne pas mentionner que ça peut ruiner vos vêtements une fois la poudre mouillée. À la rigueur, il est préférable d’utiliser un anti-transpirant régulière que de la poudre de bébé, même si évidemment cela ne résout en aucun cas le problème.

Mythe : La transpiration cause des odeurs corporelles

Réalité : l’odeur de transpiration n’est pas directement causée par la sueur. L’odeur se produit lorsque les bactéries sur la peau se combinent avec la sueur. Raser les poils des aisselles ou d’autres endroits où vous transpirez souvent peut aider à réduire l’odeur de transpiration.

Mythe : Les hommes ont plus de glandes sudoripares que les femmes

 

transpiration aisselles
 

Réalité : Dans ce cas, le contraire est vrai. Les femmes ont en fait plus de glandes sudoripares que les hommes. La raison pour laquelle les hommes semblent transpirer plus que les femmes résulte du fait que les hommes voient leurs glandes sudoripares plus actives. Les femmes ont aussi tendance à avoir moins de poils dans des endroits où la sueur se produit le plus, comme les aisselles, parce qu’elles se rasent souvent ces zones, ce qui accentue la sensation de moins transpirer que les hommes.

Mythe : Les aisselles ont le plus de glandes sudoripares

Réalité : C’est en fait une idée fausse très courante. La transpiration des aisselles constitue probablement le problème de transpiration le plus répertorié, mais en fait, ce sont les pieds qui ont le plus de glandes sudoripares. Parce que nos pieds sont normalement couverts tout au long de la journée, nous ne remarquons pas combien nos pieds transpirent effectivement.

Facteurs de risque pour les problèmes de transpiration

Les facteurs génétiques

Il est admis qu’une prédisposition génétique puisse provoquer de l’hyperhidrose. Si vous avez des membres de la famille qui souffrent de transpiration excessive, les chances de vous développer la « maladie » sont élevées.

La puberté

Les problèmes de transpiration excessive se développent généralement pendant la puberté où les adolescents sont constamment exposés à l’anxiété et le stress, ce qui peut conduire à la transpiration excessive.

La ménopause

Les femmes passant par la ménopause éprouvent une variété de changements émotionnels, hormonaux et physiques qui peuvent contribuer à devoir lutter contre la transpiration en excès.

Des réponses anormales du cerveau et des nerfs

Si le cerveau a une réponse sensorielle altérée, il peut entraîner les glandes sudoripares à réagir à tort à la température du corps. Cela provoque une transpiration anormale du corps.

L’obésité

 

probleme transpiration
 

Bien que la transpiration excessive puisse affecter tout type de corps, les gens qui sont en surpoids sont plus sensibles à ce trouble. Cela est dû au fait que les glandes sudoripares doivent fonctionner deux fois plus dur pour nettoyer le corps des toxines ainsi que pour réguler la température du corps.

Le temps chaud

La transpiration est essentielle car elle contribue grandement à réguler la température de notre corps. Lorsque nous sommes exposés à la chaleur ou à l’humidité extrême suffocante, le corps a besoin de se refroidir et produit ainsi des niveaux élevés de sueur pour compenser la chaleur. Si vous visitez un endroit chaud, mais vivez normalement dans des conditions météorologiques plus froides, vous allez transpirer plus que ceux qui sont habitués à un climat plus chaud. D’autres facteurs de risque de développer la transpiration excessive comprennent des troubles neurologiques tels que la maladie de Parkinson, certains types de cancers tels que la maladie de Hodgkin, et une grande variété d’infections, y compris le VIH et la tuberculose.

Débarrassez de ce problème si encombrant et gênant de façon naturelle en cliquant ICI.