transpiration aisselles

Transpiration aisselles - Odeurs transpiration excessive

Recommandé

Introduction

transpiration aisselles

Bienvenue sur mon site.

Transpirer est une fonction naturelle et indispensable à l'organisme.

Mais parfois, un dérèglement se produit et le trouble d'une transpiration excessive apparaît. Trouble difficile à vivre non seulement dans sa manifestation immédiate de flots de sueur coulant sans cesse, il y a souvent des odeurs désagréables qui s'y associent, ainsi qu'une dégradation indirecte des rapports sociaux.

Ayant moi-même souffert de ce problème, j'ai enfin pu après plusieurs expérimentations de divers traitements et "recettes", trouver ce qui a pu me libérer de cette transpiration excessive.

Eric Ternat.

transpiration aisselles

Liste des articles

Pages secondaires

Manifestations de la transpiration excessive

La transpiration est une fonction normale du corps humain. Nous transpirons généralement lorsque notre température corporelle augmente ou lorsque nous nous engageons dans une activité physique intense. Toutefois, les personnes qui souffrent de transpiration excessive transpirent toujours même sans être physiquement actives. L’état qui consiste à vivre de sévères et longues périodes de transpiration excessive sans aucune stimulation évidente est connu sous le nom d’hyperhidrose.

odeur transpiration

Ce trouble commence normalement pendant la puberté et affecte souvent les aisselles, les paumes, la plante des pieds, le visage et parfois l’aine et les fesses.

La transpiration excessive est classé en deux groupes :
– focale ou localisée (hyperhidrose primaire),
– généralisée (hyperhidrose secondaire).

Hyperhidrose focale : Il n’y a pas de cause connue de ce type de transpiration excessive, mais les explications s’orientent vers une prédisposition génétique. Ce type de problème de transpiration se concentre sur un domaine particulier du corps tandis que le reste du corps ne transpire pas excessivement. L’exemple le plus courant de ce type d’hyperhidrose est la transpiration des aisselles qui cause notamment des odeurs de transpiration particulièrement gênantes et incommodantes.

Hyperhidrose généralisée : Ce type d’hyperhidrose est le résultat d’un problème médical sous-jacent, parmi lesquels on peut trouver des troubles endocriniens, la ménopause, l’obésité, des lésions nerveuses, etc. Même l’utilisation de certains médicaments tels que les stéroïdes anabolisants peut provoquer le problème de transpiration excessive. L’hyperhidrose généralisée affecte généralement l’ensemble du corps et disparaît ou est amoindrie de façon à ne plus constituer un problème de transpiration par le traitement de l’état pathologique sous-jacent.

Il existe une variété de méthodes pour essayer de traiter le problème de la transpiration excessive ou pour moins transpirer telles que l’utilisation d’antitranspirants sur ordonnance, les médicaments oraux, des injections de Botox et dans les cas extrêmes, la chirurgie peut être utilisée pour supprimer les glandes sudoripares.

Bien entendu, tout ceci est assez violent ou alors ne concernent que les symptômes.
Pour lutter contre la transpiration des aisselles ou la transpiration excessive localisée en un autre endroit du corps, rien ne vaut une attaque du trouble à la source, à la cause et un rééquilibrage sain, naturel et sans effets secondaires de l’organisme pour définitivement dire adieu à l’hyperhidrose comme vous le trouverez avec cette méthode :

transpiration excessive aisselles

Beaucoup de gens qui ont de l’hyperhidrose ne savent pas qu’il s’agit d’un problème de transpiration qui peut être traité efficacement en utilisant les méthodes appropriées.

contre transpiration

La transpiration excessive peut donc causer des niveaux élevés d’humidité sur toute la surface de la peau ou seulement sur certaines parties du corps comme les aisselles, le visage, les paumes des mains et la plante des pieds.

Hyperhidrose palmaire : c’est la transpiration excessive des paumes des mains. Ces dernières transpirent plus que la normale et il en résulte une sensation de mains humides ou même dans certains cas de mains littéralement mouillées. Cela peut également provoquer une impression de mains sensiblement plus chaudes que d’autres parties du corps. Même quand la crise de transpiration excessive s’est calmée, les mains peuvent se sentir encore moites ou encore commencer à peler.

Hyperhidrose axillaire : il s’agit du problème de transpiration des aisselles. Ce type d’hyperhidrose est identifié par les taches de sueur visibles sur les chemises et pulls. Les personnes concernées peuvent également éprouver une odeur de transpiration des aisselles plus forte que la normale, surtout s’il y a des poils sur les aisselles.
Hyperhidrose plantaire : c’est la transpiration excessive des pieds et cela peut causer des désagréments et inconforts induits comme des chaussettes et des chaussures humides, voire mouillées ainsi qu’une augmentation des odeurs de pieds. Laissée sans traitement, l’hyperhidrose plantaire peut conduire à ce qui est appelé le pied d’athlète.

Hyperhidrose faciale : ceci est le problème de transpiration excessive du visage et est la forme la plus visible de l’hyperhidrose. La transpiration excessive du visage peut mouiller l’ensemble du visage de sueur ainsi que la tête, provoquant des démangeaisons et des états squameux du cuir chevelu.

Si vous rencontrez un niveau plus élevé de transpiration que la normale, un changement sensible dans votre façon habituelle de transpirer, ou une augmentation des odeurs de transpiration de votre organisme, vous pouvez manifester des symptômes de transpiration excessive.
N’attendez pas que cela devienne un fardeau quotidien et prenez les mesures qui s’imposent pour vous en débarrasser au plus vite et sans effets secondaires grâce cette méthode ICI.